Pourquoi acheter un condo à Montréal

Accueil > Pourquoi acheter un condo à Montréal



À la fin de 2015, on comptait au centre-ville de Montréal seulement pas moins de 8 000 appartements en copropriété!

Il semble que de plus en plus de gens souhaitent vivre au centre-ville et devenir propriétaires. Comment expliquer qu’acheter un condo à Montréal est un phénomène qui a pris une telle ampleur? La réponse se trouve certainement dans l’idée même d’être propriétaire immobilier au cœur d’une ville reconnue pour son dynamisme. Voilà le concept qui répond à la perfection aux besoins d’un nombre de gens toujours croissant. Vivre au centre-ville de Montréal est idéal pour les gens qui vivent ou travaillent dans les environs, qui détestent passer des heures dans les transports en commun et qui aiment vivre au diapason de la vie urbaine, le jour comme la nuit. Et c’est sans compter la splendide architecture et les nombreux attraits environnants! Si vous avez déjà passé du temps à Montréal, vous savez à quel point il est agréable de pouvoir vivre au cœur de l’action.
Acheter un condo à Montréal et vivre dans la ville


Évaluez vos besoins

Avant de prendre la décision d’acheter un condo à Montréal, Vous devez d’abord analyser votre situation actuelle. Si vous vivez en banlieue, votre espace de vie est sans doute plus grand, mais si vous estimez que c’est trop tranquille ou trop éloigné pour répondre à votre besoin d’un rythme de vie un peu plus trépidant, la vie urbaine est peut-être plus intéressante pour vous, en plus de constituer un meilleur investissement à long terme.

Peut-être aussi êtes-vous locataire en ville et souhaitez posséder un endroit bien à vous, près de la vie urbaine mais loin des proprios, des hausses de loyer, des baux et d’autres sources de maux de tête. Être propriétaire est peut-être la solution si vous soupesez bien tous les coûts que cela implique. Avec les taux d’intérêts actuels, vous êtes peut-être mieux d’acheter maintenant.


Heureusement, Montréal fait l’objet d’un véritable boum immobilier avec une foule de nouveaux projets en milieu urbain qui vous offrent la possibilité d’acheter votre propre condo au cœur de Montréal. Vous hésitez entre l’achat et la location? Entre la banlieue et la ville? Vous trouverez dans le présent article tous les renseignements sont vous aurez besoin pour prendre une décision éclairée.

Avoir son propre nid

Acquérir une propriété est un moment charnière de la vie, qui vient bien souvent après avoir acheté première voiture ou obtenu un diplôme universitaire. En devenant propriétaire, vous n’aurez plus à vous tracasser pour votre bail, les hausses de loyer ou pour attendre des mois avant que le propriétaire daigne réparer un robinet qui fuit. Être propriétaire permet non seulement d’être plus autonome, mais vous donne aussi le pouvoir et la capacité de modifier et d’améliorer votre actif! Vous devez la personne responsable – les rénovations et les autres décisions importantes se prennent au moment où ça vous convient. De plus, toutes les améliorations que vous apportez à votre condo constitueront un investissement dans votre actif, ce qui est bien mieux que d’investir temps ou argent – et parfois même les deux – pour enrichir quelqu’un d’autre.

Lorsque vous achetez un condo à Montréal, vous avez la liberté de modifier votre nouvel espace de vie comme il vous plaît afin qu’il reflète votre personnalité. Lorsque vous louez la propriété d’une autre personne, vous devez respecter des règles qui ne sont pas les vôtres – il peut être interdit d’installer des cadres sur les murs, d’avoir une cuisinière électrique ou des animaux de compagnie. Mais quand le propriétaire, c’est vous, vous êtes le patron! Des clous, des vis, des animaux, les couleurs que vous aimez : rien de tout cela ne fera l’objet d’une inspection par qui que ce soit, puisque c’est votre propriété.

Bail ou hypothèque?

Un loyer, c’est vraiment simple. Un paiement mensuel est versé dans la poche de votre propriétaire (qui, habituellement, en demande toujours plus), alors que le paiement mensuel de votre hypothèque sert à l’acquisition de votre condo. Avec le temps, vous deviendrez propriétaire de la totalité de votre condo (ou, à tout le moins, d’une bonne partie) et pourrez raisonnablement vous attendre à ce que sa valeur marchande augmente. De plus, les loyers à Montréal deviennent de plus en plus coûteux, alors que les taux hypothécaires sont à leur plus bas historiquement (bien que cette tendance devrait se renverser très bientôt).


Puisque l’hypothèque est, essentiellement, une dette, elle diminuera avec le temps, puisque l’inflation dépréciera vos paiements mensuels réels. Puisque tous les autres frais du quotidien augmentent, votre versement hypothécaire deviendra graduellement une portion plus petite de vos dépenses mensuelles. Lorsque vous arriverez à vos derniers paiements mensuels, tout porte à croire que la somme à verser sera un fardeau beaucoup moins important que lors de l’achat. D’un autre côté, le prix des loyers suit pratiquement le taux d’inflation. Votre loyer va augmenter chaque fois que le marché du logement, les prix de l’énergie, les frais, les taxes et même le prix des denrées à l’épicerie augmenteront.

Vous serez évidemment mieux avec un versement mensuel fixe au lieu d’un loyer qui risque d’augmenter chaque année au rythme de l’inflation. Gardez en tête que même si loyer n’est rien d’autre qu’un achat répétitif, l’hypothèque est un versement que vous faites sur un achat. Sachez toutefois qu’en tant que propriétaire, vous aurez d’autres paiements à faire que votre seule hypothèque. Vous devrez d’abord avoir une mise de fonds, qui sera de 5 % à 20 % du prix d’achat de votre condo. Votre hypothèque sera ensuite calculée à partir du montant qu’il vous restera à payer. En tant que propriétaire, vous devez aussi payer des taxes foncières (municipales et scolaires), calculées à partir de valeur évaluée de votre propriété. Vous pouvez choisir d’ajouter ces coûts à votre versement hypothécaire ou les payer au moment convenu chaque année. Les autres frais encourus par un propriétaire dont les droits de mutation (communément appelés « taxe de Bienvenue »), que vous paierez une seule fois. Pour calculer quel en sera le montant approximatif, cliquez ici. Quant aux frais de copropriété (les fameux « frais de condos ») ils varient en fonction de la somme d’entretien à apporter à l’immeuble et couvrent l’ensemble des espaces communs.

Vous pourriez être admissible au Programme d’acquisition d’une propriété offert aux Montréalais, si vous répondez à certains critères. Vous pourriez profiter d’une aide financière, d’un remboursement de vos droits de mutation, de crédits à la rénovation et autres. Voyez ici tous les détails de ce programme.

Il y a évidemment bien des coûts à prévoir lorsque vous décider d’acheter un condo à Montréal au lieu de louer un appartement. À long terme, si vous avez l’argent pour la mise de fonds et pouvez profiter des avantages offerts par la ville, acheter peut être la solution puisque cela vous permet d’acquérir un actif immobilier, qui sera l’actif ayant le plus de valeur que vous puissiez acquérir.

Alors, pourquoi un condo en ville?

L’un des facteurs décisifs courants lorsqu’on est prêts à acheter un condo à Montréal est évidemment le transport en commun. Pour bien des gens, vivre près du travail est idéal, surtout s’ils n’ont pas de voiture. Le centre-ville offre un accès facile aux boutiques, magasins et restaurants, aux parcs et aux immeubles commerciaux et autres, tout cela sans avoir à prendre le train, le métro ou l’autobus. Quand on vit au centre-ville, plusieurs lieux clés sont à distance de marche ou à quelques minutes avec le transport en commun. La plupart des Montréalais aiment aussi se déplacer à bicyclette, car la plupart des rues du centre-ville sont dotées de voies cyclables.

Certains de vos amis pensent peut-être à s’établir sur la Rive-Sud ou dans l’ouest de l’île. Se rendre au centre-ville à partir de la banlieue exige en moyenne 30 minutes – ce qui veut dire que vous passez au moins une heure par jour sur la route, et que ce temps augmente en fonction de la densité de la circulation. Soyons conservateurs et imaginons que ces amis mettent environ 10 minutes à trouver un stationnement ou à attendre l’autobus chaque matin. Si on calcule qu’ils le font au minimum six fois par semaine, cela équivaut à perdre une journée par mois en déplacements!

Être propriétaire d’un condo veut dire que vous pouvez utiliser les heures perdues à vous déplacer pour quelque chose de beaucoup plus productif. Rendez-vous au travail à bicyclette et utilisez les 30 minutes qui restent pour passer plus de temps en famille ou avec des amis, pour vous entraîner au gym ou relaxer dans un parc! Vivre au centre-ville vous permet d’avoir plus de temps pour vous. Vous gagnez du temps, mais en plus, vous économisez de l’argent. Vous sauvez en effet des frais de transport en commun, de l’essence, des frais de stationnement et peut-être même des mensualités pour l’achat d’une voiture. Avec cet argent, vous pourrez facilement inviter un être cher au resto ou au cinéma, ce qui sera vraiment facile puisque tout est à distance de marche!

Acheter un condo à Montréal est un moyen futé d’habiter dans un secteur très en vue, où vous n’auriez peut-être pas les moyens de vous installer autrement. Dans un condo au centre-ville, vous profiterez de l’aspect pratique et du luxe de la vie urbaine à une fraction du prix d’une maison unifamiliale. Les emplacements de choix des condos au centre-ville vous permettront d’adopter un mode de vie urbain, branché, en totale liberté, avec en prime le temps et l’argent pour en profiter du maximum.

Bien sûr, Montréal est un bel amalgame de quartiers diversifiés, de villages dans la ville et de cultures diverses. Acheter un condo à Montréal vous rapprochera du centre de chacun de ces quartiers et vous assurera d’être toujours près d’un arrêt d’autobus ou d’une station de métro à partir de laquelle aller facilement dans d’autres secteurs de la ville. De façon générale, un condo sur l’île de Montréal constitue un bon point de départ pour vous installer dans le secteur de plus en vue de chacun de ces quartiers. Avec toutes ces informations en mains, comment ne pas résister à l’envie d’acheter un condo en ville?

Montréal est-il un bon endroit où investir?

On a beaucoup entendu parler des marchés de l’immobilier de Vancouver et de Toronto et du fait qu’ils semblent plus prometteurs que celui de Montréal. Bien que le prix des maisons connaisse à Montréal une croissance modeste, mais constante, il est le reflet du coût de la vie dans la métropole, alors que dans d’autres régions du Canada, la flambée des prix s’accélère à un rythme qui donne l’impression qu’une gigantesque bulle immobilière se prépare. D’autres secteurs urbains, comme ceux de Regina (SK) et de Victoria (CB), connaissent actuellement un déclin. Le tableau ci-dessous, qui regroupe le prix moyen des maisons dans les grandes villes canadiennes, permet de constater qu’à Montréal, il est possible de faire de vraies bonnes affaires, puisque les prix y sont parmi les plus bas de tout le Canada.


Montréal conserve toutefois un avantage par rapport aux autres marchés abordables. Comparativement aux autres régions, la valeur des propriétés augmente de façon régulière, alors qu’ailleurs, c’est un peu moins évident.

Montréal est un marché stable, appelé à ne connaître que des hausses en raison du revenu des Montréalais, du développement qui a cours dans la ville et d’un solde migratoire positif.

Si vous souhaitez acheter un condo à Montréal à titre d’investissement, songez au potentiel que présenterait l’achat d’un appartement que vous pourriez louer par la suite. Les Québécois sont bien connus pour leur propension à louer au lieu d’acheter, sans compter que plus de 350 000 étudiants vivent à Montréal. La location est donc un marché dynamique, qui vous permettra de profiter d’un revenu constant. De façon générale, on tient pour acquis que le prix de location de votre condo sera plus élevé que le montant de votre versement hypothécaire. Vous n’aurez besoin que de la différence pour couvrir le montant de votre mise de fonds pour atteindre l’équilibre.

Prenons l’exemple d’un condo de deux chambres au centre-ville, que vous pourriez acquérir pour 290 000 $. Une banque locale vous offre un taux hypothécaire de 5 % après une mise de fonds de 15 000 $. Vos paiements mensuels seraient alors de 1230 $ par mois. Un condo équivalent pourrait se louer facilement de 1 700 $ à 2 100 $ par mois. Cela représente un rendement net de 470 $ à 870 $ par mois.

C’est également ce que vous épargneriez chaque mois sur votre propre loyer, si vous décidiez d’emménager dans ce condo. C’est là une somme considérable à ajouter au revenu de votre ménage chaque mois – vous obtenez un revenu supplémentaire, mais aussi plus de sécurité. Notez toutefois que ce calcul ne comprend que votre paiement hypothécaire et qu’en tant que propriétaire, vous aurez aussi à faire face à d’autres coûts tels que les frais de condo. Votre rendement net réel sera donc moindre.

Pourquoi maintenant?

La ville connaît une croissance rapide; il serait donc avisé de mettre la main maintenant sur un appartement au centre-ville, puisqu’on anticipe de bonnes hausses de prix prochainement. Bien que les prix dans d’autres villes du Canada grimpent et redescendent rapidement en raison de cycles et de bulles immobilières, le marché de Montréal demeure relativement stable, mais est loin d’être stagnant. Et malgré le fait que vous misiez sur une tendance qui semble s’accélérer, l’achat de votre condo exigera peu d’efforts comparativement aux citoyens d’ailleurs au Canada. Un Torontois ou un Vancouvérois devront respectivement débourser 609 236 $ et 866 772 $, selon la SCHL alors que pour acheter un condo à Montréal, le prix moyen se situe aux alentours de 341 495 $. Les taux hypothécaires ont déjà commencé à remonter : la SCHL s’attend à ce que les hypothèques pour cinq ans passent de 5,1 à 6,5 % au cours de l’année à venir… et chaque hausse se traduit bien sûr par des prix plus élevés.

Si vous souhaitez vivre près de tout, avoir votre chez vous bien à vous et posséder un actif qui pourra vous servir à la fois de filet de sécurité et constituer un bon investissement, un condo pourrait être la solution pour répondre à vos besoins. Un tel achat n’est pas un investissement aussi important que dans d’autres grandes villes du pays et vous permettrait de vivre comme vous l’avez toujours rêvé. Profitez des taux hypothécaires avantageux, de l’abondance de possibilités et du fort potentiel de croissance de Montréal! Plus tôt vous allez acheter un condo à Montréal, plus tôt vous serez en mesure de vous installer dans un vrai chez vous bien à vous.